La Téhima

entre yoga et danse méditative

Téhima qui signifie harmonie en hébreu est une véritable méditation en mouvement. Une sorte de yoga qui propose 22 salutations de vie correspondant aux lettres de l’alphabet hébraïque. Cet ensemble de postures en mouvement a été créé à partir de sources antiques et médiévales par Tina Bosi. Chaque lettre est en relation avec un organe ou une partie du corps humain. Cette écriture corporelle est liée à la symbolique kabbalistique qui s’appuie sur le livre de la Création (le Sepher Yetsira). Elle met en relation l’homme et le cosmos et permet de repenser son alignement corps-esprit .

A travers l’énergie des lettres, le geste raconte son histoire. L’espace devient alors un parchemin sur lequel le corps vient calligraphier le mystère de nos origines. La Téhima est aussi une philosophe du quotidien. Par sa symbolique, la lettre vient soutenir et questionner l’être sur son chemin de vie. A la fois méditative, symbolique énergétique, elle est aussi très physique. Le corps s’ancre, s’allonge, les tissus respirent. Les organes et les glandes retrouvent un meilleur fonctionnement.

Cette gestuelle m’accompagne dans mon quotidien, Elle est pour moi une respiration pour célébrer la vie, traverser les épreuves, passer des portes, retrouver ma verticalité, me relier à mon être profond, aux forces de la nature.