Galerie des toiles

Peindre, aimer, guérir…
Pourquoi chacun des tableaux porte-t-il le nom d’une lettre hébraïque ?

Cette nécessité s’est imposée à moi après l’année de formation d’enseignante à la Téhima auprès de Tina Bosi. Cette gestuelle méditative est fondée sur la symbolique des 22 lettres de l’alphabet hébraïque comme autant de salutations à la vie. Certaines lettres ont prêté leur nom et leur énergie à mes tableaux et motivé les textes qui les accompagnent.

Ces 22 mouvements chorégraphiques sont liés à la symbolique kabbalistique et à la
dynamique de la lettre. Téhima signifie harmonie en hébreu. Cette pratique est un chemin à la fois thérapeutique mais aussi physique, psychique, spirituel, énergétique. Créée et initiée par Tina Bosi, ostéopathe et chorégraphe, elle est devenue pour moi une invitation à me relier à ma singularité créative en venant parfois jusqu’à habiter mes rêves. Mon corps s’est construit dans la force et la mémoire de ces symboles, gravés
et réactualisés dans chacune de ces gestuelles dansées. Durant l’épreuve de ma maladie, elles ont cheminé dans mes profondeurs pour me livrer un peu de leur mystère.

Je suis née protestante et bien que non pratiquante, c’est dans une démarche plutôt laïque que je pratique cette discipline. Cette approche nourrit mon besoin de mouvement, de relation au spirituel et à sa symbolique. L’énergie et la puissance
de ces lettres accompagnent mon quotidien.
A la manière d’un Tai-chi occidental, la Téhima m’a aidé à me porter et à rester debout tout au long des traitements de ce cancer. Une méditation dansée à célébrer la vie dans l’épreuve de la maladie.

Beth

Ma maison est devenue mon lieu de retraite, de guérison. A l’intérieur de moi c’est le chaos.

1 m x 1 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Guimel

J’aimerais tant que tu puisses m’aider à traverser mon désert intérieur.
Je suis une voyageuse sans boussole à la recherche du sens de cette maladie.

1,29 m x 0,885 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Petit Hé

Maintenant que je suis descendue au fond du gouffre, s’il-te-plaît Hé, apprend-moi à monter vers le ciel !

0,4 m x 0,55 m
acrylique et pastel gras sur toile

Dans l’inspire et l’expire j’apprends la complémentarité du haut et du bas.

1 m x 1 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Shin

Les anges ont retrouvé leurs ailes, ils sonnent la résurrection.

1 m x 1 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Aleph

Espace de silence et de joie où la présence se déploie.

1,95 m x 0,97 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Vav

La peinture lui redonne ses couleurs. Dans la trame de la toile trois poissons nagent, porteurs de vie, d’amour, de fertilité.

1 m x 1 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Je parle, je crie, je chuchote, je pleure, je questionne.

0,5 m x 1 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Khaf

La vie est là, porteuse de tous les possibles, improbable,
fragile, imprévisible et inventive.

1 m x 1 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Mem et Tsadé

L’ombre épouse la lumière, le yin et le yang  se réconcilient. Le poisson retrouve le chemin de l’océan.

2 fois 0,5 m x 1 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Qof

Qof, le soleil de minuit, j’ai poussé la porte de l’épreuve et tu ne m’as pas abandonné.

2 m x 1 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Rech

Peindre pour mobiliser la vie en soi, et se laisser emporter par ses flots. Le projet d’une vie  nouvelle à réinventer.

3 fois 0,5 m x 1 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Lamed

Sérénité du moment, de nouveaux signes surgissent du fond des temps. Le monde se fait harmonieux, structuré, calme, aérien. L’oiseau a pris son envol.

1 m x 1 m / 0,7 m x 1 m / 0,5 x 1 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Heth

De l’autre côté de l’épreuve le pourquoi est devenu pour quoi. Me voici à nouveau créatrice de ma vie.

1 m x 1 m
Acrylique et pastel gras sur toile

Ayin

2 fois 0,7 x 1 m

Acrylique et pastel gras sur toile